TGV au Maroc

Ignorer les liens de navigationENTREPRISE > LGV > Les retombées socio-économiques du TGV marocain



Les retombées socio-économiques du TGV marocain

Des retombées socio-économiques importantes

Rapprochement des territoires

L’avènement d’une ligne de train à grande vitesse (TGV) peut engendrer de profondes mutations bénéfiques pour les régions traversées comme l’accroissement de la mobilité des personnes, la recomposition urbaine des territoires desservis, ou encore l’amélioration de l’attractivité des villes traversées. La première étape du projet de ligne de train à grande vitesse marocain permettra d’effectuer un gain de temps de l’ordre de 2h35 minutes entre Tanger et Casablanca.

  • Un temps de parcours réduit de plus de moitié :

Le temps de trajet entre Tanger et Casablanca passera de 4h45 à 2h10 et de 3h45 à 1h20 entre Tanger et Rabat. Cette vitesse de déplacement est conjuguée à des prestations favorisant l’accessibilité en amont et en aval du voyage.

  • Un temps à bord optimisé :

Grâce à une offre de services complète et inédite qui permet au voyageur d’occuper son temps pendant le voyage (détente, restauration,…), le temps passé à bord du train sera optimisé et mieux exploité.

Dynamiser l’emploi

Le projet TGV au Maroc Tanger – Casablanca a un double impact sur l’emploi. Outre les 30 millions de journées de travail direct et indirect (création ou maintien d’emplois liés aux chantiers) créées pendant la phase des travaux, le projet permettra aussi la création de 2500 emplois directs et indirects pendant la phase d’exploitation. La « Direction Projet » emploie actuellement de son côté prés de 330 ingénieurs, dont 60% ingénieurs et cadres Marocains. Au fur et à mesure de l’avancement du projet, les ressources humaines seront amenées à se renforcer pour atteindre 450 ingénieurs à terme (dont 250 ingénieurs Marocains).

Un atout pour l’économie

La mise en service d’une ligne nouvelle à grande vitesse a un impact indéniable sur les activités économiques des villes et régions concernées. Les entreprises régionales peuvent voir leur compétitivité s’améliorer et leur marché s’élargir. Le projet de ligne train à grande vitesse marocain Tanger – Casablanca deviendra un argument de poids dans le choix d’implantations ou de délocalisations des entreprises. Parallèlement, ce projet favorisera l’essor du tourisme national à travers le développement des séjours de courte durée.

De nouvelles opportunités pour le fret ferroviaire

Le développement du nouveau pôle économique Tanger-Tétouan incite de plus en plus à l’augmentation des échanges commerciaux, surtout suite aux effets d’entrainement du port Tanger Med. Le fret ferroviaire est un excellent moyen pour décongestionner le trafic routier. Or, très peu de créneaux de circulation disponibles subsistent aujourd’hui sur la ligne actuelle. La création d’une ligne nouvelle permettra de libérer des créneaux de circulation sur la ligne actuelle saturée, au bénéfice des trains de marchandises.