Ignorer les liens de navigationENTREPRISE > Politique managériale > Sûreté et Sécurité



Sûreté et Sécurité

Sécurité et sûreté

Sécurité et sûreté ferroviaires : témoins d’un réseau sain et durable

Priorité absolue dans tout ce qu’il entreprend, valeur fondamentale de son management et levier primordial de son activité commerciale, la sécurité des circulations est un atout qui permettra à l’ONCF de garder toujours une longueur d’avance sur ses concurrents.

Quant à la sûreté des personnes et des biens transportés, elle constitue un souci permanent du quotidien de l’entreprise.

Pour être au rendez-vous des enjeux liés à ces 2 composantes fondamentales du système ferroviaire, l’ONCF se mobilise, anticipe et se dépasse en s’imposant une règle de conduite : intégrer en permanence les exigences en la matière dans tous les aspects de l’exploitation ferroviaire en se fixant des objectifs ambitieux et des plans d’actions opérationnels pour les atteindre. 

1- La sécurité des circulations

Pour répondre aux critères de sécurité extrêmement rigoureux qu’il s’est fixés, l’ONCF s’est doté d’une organisation qui concentre son action sur l’amélioration continue de la gestion opérationnelle de ce domaine à travers 3 composantes clés à savoir :

  • L’élément humain,
  • Les procédures dont la réglementation
  • Les installations du réseau ferré et le matériel roulant

Le pilotage de la sécurité repose quant à lui sur une directive définissant 3 niveaux d’intervention :

  • Niveau Régional : Commission Inter direction Régionale de Sécurité (CIRS),/li>
  • Niveau Central : Commission Inter directions Centrales de Sécurité (CICS),
  • Niveau Direction Générale : Comité Sécurité du Réseau (CSR).

La sensibilité du domaine et la multiplicité des intervenants a imposé la création à l’ONCF d’une instance de veille, de coordination et de pilotage : le Pôle Sécurité et Contrôle.

Elle définit la politique générale de sécurité de l’entreprise en concertation avec les directions concernées et a pour missions principales :

  • L’évaluation du niveau de sécurité dans le réseau ferré national à travers l’identification des grands risques résiduels, l’audit, l’inspection et le contrôle à différents niveaux selon un calendrier programme annuel pré-établi,
  • L’élaboration, dans un cadre concerté avec les entités opérationnelles, des directives et procédures concernant la gestion de la sécurité,
  • L’assistance des directions dans la définition des grands axes d’amélioration.

Pour développer des initiatives individuelles et l’esprit d’équipe, l’ONCF a instauré depuis 2005 le prix annuel de sécurité qui est décerné aux collaborateurs et entités qui se sont distingués par leur apport pour l’amélioration de la sécurité de notre réseau.

2- Sûreté des personnes et des biens

Le domaine d’action de l’IGS englobe également la sûreté des personnes : clients et leurs biens transportés et personnel de l’entreprise exerçant sur leur site d’activité.

Sûreté des clients

Le baromètre qualité de l’ONCF indique que les clients s’accordent à placer la sûreté à la tête des items qui motivent le choix de leur mode de déplacement.

Fort de ce témoignage, l’ONCF multiplie les initiatives pour renforcer le sentiment de sûreté dans ses enceintes à travers :

  • Veille et vigilance de l’ensemble du personnel quel que soit leur domaine d’activité pour détecter toute situation anormale,
  • Présence permanente des éléments de la Police Ferroviaire (PF) dans les gares et à bord des trains,
  • Sous traitance de l’activité de gardiennage à des sociétés privées,
  • Recours aux autorités chaque fois que cela s’avère nécessaire, notamment pendant les périodes de grande affluence des voyageurs,
  • Généralisation des dispositifs de surveillance, d’enregistrement des événements et d’alerte par l’installation des caméras de vidéo dans la majorité des gares…

Pour assurer une action coordonnée et efficace, un « Système de Management de la Sûreté » est en cours de finalisation avec l’appui de l’UIC et de la SNCF.

Sûreté du personnel

Au delà des stratégies commerciales et programmes d’investissements ambitieux lancés par l’ONCF, le management « Qualité et Sécurité au Travail » constitue une préoccupation permanente de l’entreprise.

Pour assurer à tous et à chacun un cadre de travail sain dans un environnement sécurisé, l’ONCF s’attèle :

  • à sensibiliser son personnel sur les risques potentiels liés à leur activité à travers des sessions de formation en matière d’hygiène et de sûreté,
  • à les doter des équipements utiles et nécessaires pour assurer leur protection
  • à élaborer des procédures aux standards internationaux à même de les préparer à la certification de leur site de travail.

Le faible nombre d’accidents enregistrés ainsi que les prix nationaux décernés à plusieurs établissements dans ce domaine témoignent de la pertinence des actions engagées.

Pour renforcer et enrichir son système de sécurité, l’ONCF participe régulièrement à la plateforme « Sécurité » et à celle de la « Sûreté » organisées par l’Union Internationale des Chemins de Fer (UIC), ainsi qu’à d’autres forums s’y rapportant.

Il a en charge également l’organisation tous les deux ans d’un séminaire international sur la sécurité et la sûreté ferroviaire dont les trois éditions (2005, 2007, 2009, 2011) ont vu la présence d’imminents experts et professeurs universitaires.

Ces partenariats, à l’échelon international, constituent pour l’ONCF non seulement une reconnaissance d’experts de sa maîtrise de son système de sécurité mais aussi et surtout un capital de confiance lui permettant d’aborder avec sérénité une nouvelle ère de son histoire, celle de la grande vitesse.

Une reconnaissance internationale du niveau de Sécurité et de Sûreté ferroviaires au Maroc

Vu les performances enregistrées au niveau du réseau ferré marocain en matière de sécurité et de sûreté ainsi que de la pertinence des initiatives et des mesures engagées en la matière, l’Office est sollicité au niveau international pour participer et animer les différentes rencontres en partageant son savoir-faire avec les réseaux ferrés étrangers. En témoigne le fait que l’ONCF assure, au niveau de l’Union Internationale des Chemins de fer, la vice présidence de la plate-forme « Sûreté ».

Toujours dans un esprit d’ouverture, de renforcement et d’enrichissement de son système de sécurité, l’ONCF a organisé en mars 2011 un séminaire international sur la sécurité. Il s’agit d’une importante rencontre qui s’organise tous les deux ans au Maroc et à laquelle prennent part de hauts responsables des réseaux étrangers et d’organismes spécialisés, ainsi que d’éminents experts et professeurs universitaires.

À l’échelon international, ces partenariats constituent pour l’ONCF, non seulement une reconnaissance de la maîtrise de son système de sécurité, mais aussi et surtout un capital de confiance lui permettant d’aborder avec sérénité une nouvelle ère de son histoire, celle de la grande vitesse.

 

Retour